impaires (2014-2016)

14060248 14060232 14060179 14060152 14060120 14060021

voir le teaser Impaires

 

2016

Les 26 et 27 Février 2016 Théâtre du petit matin Marseille 
Le 28 février 2016 Maison D’Amis Sainte Cécile Les Vignes (84)
 

2015

Le 28/11 au Frigo à Albi (81)
Le 27/11 à Toulouse  (31)
Le 24 septembre 2015 Aix en Provence
Le 20 mars 2015 Le Point de Bascule Marseille
Le 16 janvier 2015 La maison du Chant Marseille
Le  6 décembre 2014  Festival Les INOVENDABLES Marseille
 
 
 
« De la musique avant toute chose et pour cela préfères l’impair » Paul Verlaine
 
« Le français a cette réputation de langue du parler amoureux. Les poètes du XVIème siècle jouent avec une liberté revigorante, une impertinence que Verlaine a admiré et magnifié avec une truculence parfois débordante. Les mots du « faire l’amour », les mots disent le corps, la sueur, les soupirs mais aussi les tourments, les espoirs, les affres avec une crudité bouleversante et une légèreté amusée. La mort n’est jamais loin, l’amour, la mort, juste changer une voyelle pour une consonne, et l’on saute allègrement de l’un à l’autre. »
 
A partir des poèmes de Pierre Ronsard, Louise Labé, Paul Verlaine, Charles Baudelaire, Raymond Queneau et de textes de Brigitte Fontaine et Alain Badiou,  David Rueff, et Nadine Esteve  composent  un univers musical foisonnant, entre rythmes composés trébuchants et mélopées envoutantes.
 
A la manière de ces chants à danser de l’est où la tristesse se teinte toujours de l’allégresse et la joie se colore d’une immense nostalgie,les 3 musiciennes d’Impaires (Brigitte Cirla, Nadine Esteve et Magali Rubio), font  sonner le français comme une langue de nostalgie joyeuse et de préciosité charnelle.
D’après une idée originale de B. Cirla   
Compositeurs: H. Chadwick, N. Esteve, D. Rueff        
Production : Voix Polyphoniques
 

Musiciennes

Brigitte Cirla : chant , mélodica, accordéon
Nadine Esteve : alto, mélodica, caron, petites percussions
Magali Rubio: clarinette basse, mélodica

Posted on 13 janvier 2016 in Non classé

Share the Story

Back to Top