X

L’ivresse de Charybde en Scylla

Divertissimo avec Sirène (durée 12′) 

2 Avril 2003 sur le Parvis de l’Opéra de Marseille dans le cadre de Sirènes et Midinet

Commande de Lieux Publics

Mise en scène :

Vincent Audat  et Brigitte Cirla

La sirène, son strident, coupant, tendu vers l’aigu qui convoque une ville entière à se souvenir de la menace, de la guerre, des bombes. Son appel entraînait les foules aux abris et dans les entrailles de la ville. Le muezzin, mélopée enivrante qui rythme les jours et les nuits de la ville, immobilise le temps et le rêve, convoque ses habitants à l’écoute intérieure, au recueillement et à la prière. Les sirènes au sublime chant de mort dont la beauté, entre Charybde et Scylla, précipitait les marins dans la mer.

Du bruit à la mélodie, des sons saturés de la guitare à la fragilité d’une voix qui s’élève, retrouver l’émotion portée par les voix qui chantent ensemble, avec les scansions lancinantes des cors, entrelacer la beauté du son porté et caressé par le souffle avec la pulsion de l’inarticulé, du borborygme. Tenter une « vanité » qui joue entre la fascination de la mort, la tentation de la prière, et la vénération de l’amour quand il ne reste que l’ivresse.

Tous les premiers mercredis du mois – midi net – Parvis de l’Opéra de Marseille
Quel spectacle pour l’oreille est plus beau que celui de la rumeur urbaine qui reprend lentement ses droits quand la sirène s’enfouit dans le grave ? Ce plaisir auditif, nous allons le partager avec cinq compositeurs marseillais, la ville la plus évidemment sonore de notre pays. Issus de tous les courants de l’invention musicale d’aujourd’hui, ils nous proposent chacun un divertissimo de 12 minutes qui ne se déguste que le premier mercredi du mois, à midi net. Rendez-vous sur le parvis de l’Opéra pour ce manifeste musical urbain, pour un nouveau rituel mensuel qui se prolongera également dans une version radiophonique.

 

Distribution

Mise en scène :

Vincent Audat et Brigitte Cirla
Avec
Vincent Audat – Baryton
Brigitte Cirla – Soprano
Pascal Ferrari – Guitare
Christophe Filiol – Baryton
Vincent Robinot – Cor
Bruno Collier – Cor solo à l’Opéra de Marseille

Les Indéchiffrables, le choeur du Mardi :

Alvernhe Dominique, Attya Héléne, Bel Maïten, Bouchet Anne-Marie, Boulay Michel, Cefaï Patricia, Charbonnel Christophe, Camprasse Fred, Dosière Anne-Marie, Giboudeaux Edouard, Ginouves Véronique, Huret Béatrice, Laferrière Jean Julien, Lecour Odile, Lesevre Katrin, Mammini Mireille, Martin Isabelle, Maurin Brigitte, Mirolo Jean-Pierre, Poletti Anne-Marie, Prothon Bruno, Pugliesi Marie-Ange, Russo Barth, Sand Magali, Vegis Graziella

Classe de Cor du CNR de Marseille :

Andranik Khourdoian, Violette Laparra Desalgues, Clement Pescio